Accord sécuritaire Maroc-Israël, Salah Goudjil critique le silence des Palestiniens

0 4 508

Le président du Conseil de la Nation, M. Salah Goudjil s’est insurgé jeudi lors de l’adoption du projet de loi de Finances pour l’année 2022, contre le silence des pays arabes et notamment les Palestiniens devant les manœuvres du Maroc et d’Israël visant l’Algérie.

Il a affirmé que l’accord de coopération sécuritaire signé par les deux pays mercredi, cible l’Algérie. La visite du ministre israélien de la Défense au Maroc montre que l’Algérie est visée par ces deux pays. ‘’Les choses sont claires aujourd’hui. Lorsqu’on voit le ministre de la Défense de l’entité sioniste visite à un pays voisin, on se rend compte que c’est l’Algérie qui est visée’’, a-t-il déclaré.

Lire aussi : Le Maroc et Israël signent un accord de coopération sécuritaire

A ce propos, Goudjil déplore le silence des pays arabes qui ont évité de commenter cette alliance contre l’Algérie. Le président du Conseil de la Nation s’interroge également contre le silence des Palestiniens. ‘’Où sont les frères, où est le monde arabe’, s’est-il interrogé. ‘’Où sont les frères Palestiniens’’, a-t-il ajouté sous les applaudissements des membres du Conseil de la Nation présents dans la salle.

Enfin, il dira que la position de l’Algérie sur la question du Sahara Occidental n’a pas changé. Il s’agit, d’après lui, d’une cause juste à défendre.

Le Maroc et Israël ont signé mercredi 24 novembre un accord-cadre portant sur la coopération sécuritaire entre les deux pays. L’accord a été conclu en marge de la visite du ministre israélien de la Défense, Benny Gantz à Rabat.

Voir la vidéo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.