Le démarrage de l’usine de trituration des graines oléagineuses de Cevital ne se fera pas dans les délais prévus

0 216

La mise en marche de l’usine de trituration des graines oléagineuses du groupe Cevital ne se fera pas comme prévu la fin du mois d’avril ou au début du mois de mai. La raison ? Le retard constaté dans la réalisation de plusieurs travaux, a-t-on appris d’une source proche du dossier.

A titre d’exemple, les travaux de déplacement des conduites des eaux usées et du gaz naturel sont toujours en cours. Idem, pour les travaux d’ingénierie. Il reste encore plusieurs semaines de travaux pour pouvoir passer aux essais techniques qui prendre également quelques temps.  En clair, le démarrage réel de l’usine ne peut se faire avant le 1er juin prochain.

Préoccupé par ce retard qui pourrait chambouler les calculs du gouvernement, le wali de Bejaia s’est rendu samedi sur le chantier. Il s’est entretenu avec les responsables de l’entreprise. Il a rappelé à ces derniers, la nécessité de respecter leurs engagements en ce qui concerne les délais de livraison de l’usine.

Pour rappel, le président de la République M. Abdelmadjid Tebboune a déclaré à la presse que l’usine en question démarrera l’activité au plus tard début mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.