Amar Ghoul veut impliquer Belkhadem dans le scandale de l’autoroute Est-Ouest

0 119

L’ex-ministre des Travaux publics M. Amar Ghoul veut impliquer l’ex-chef du gouvernement M. Abdelaziz Belkhadam dans le scandale de l’autoroute Est-Ouest.

Répondant aux questions de juge lors de sa comparution devant la 6è chambre d’accusation auprès de la Cour d’Alger, l’ex-ministre nie catégoriquement tous les charges retenues contre lui dans le cadre de l’enquête sur le scandale de l’autoroute Est-Ouest. Il a affirmé qu’il décidait après concertation du chef du gouvernement de l’époque en l’occurrence M. Abdelaziz Belkhadam.

‘’J’envoyais des rapports sur l’état d’avancement des travaux au chef du gouvernement M. Abdelaziz Belkhadam. Je consultais ce dernier sur tous les détails qui concerne le projet’’, a-t-il dit au juge.

Interrogé sur les coûts de réalisation de l’autoroute jugés ‘’très élevés’’ par les experts et la justice, Amar Ghoul se défend en affirmant que le coût de réalisation par kilomètre en Algérie est moins important qu’en Europe avant de défendre la qualité des travaux réalisés par les entreprises chargées du projet.

Par ailleurs, il s’est insurgé contre la décision de la justice de suspendre sa pension de retraite. Une mesure qui prive sa femme et ses enfants de revenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.