L’Olympique Akbou publie un important communiqué

0 511
La direction de l’Olympique Akbou répond à son ex-joueur Boulaouidat dans un communiqué.

Ci-dessous le communiqué:

Suite à la libération du joueur Boulaouidat, nous avons enregistré moultes réactions de la part de plusieurs personnes et du joueur lui même. Nous avons toujours agi dans l’indiscrétion préférant sauvegarder le groupe mais là sortie médiatique du joueur ( sans l’autorisation de son nouveau club, ce qui peut nuire aux bonnes relations des deux clubs) nous contraint à apporter certaines mise au point à l’opinion publique.
1- l’O.A est un club amateur : il n’ y a pas de contrat entre le joueur et le club si ce n’est un contrat moral. De ce fait, la réglementation nous autorise à libérer des joueurs durant le mercato.
2- le joueur a déclaré qu’il a été informé par une tiers personne. Cette personne n’est autre que son manager ( Rachid Redjradj)qui l’a ramené au club.
3- il se dit meilleur buteur. Nous tenons à lui dire qu’il a joué 13 matchs avec les matchs de coupe et n’a marqué que 7 buts( contre des équipes qui ont joué avec des U21); il aurait pu comptabiliser le nombre de hors jeu, le nombre de cartons, le nombre d’occasions ratées. Pour un joueur d’expérience, c’est inadmissible.
4- L’entraîneur est de son droit de demander la libération d’un joueur pour insuffisance technique. Le joueur en question ne peut concurrencer les attaquants dont dispose l’équipe et refuse le statut de remplaçant. Quand Boulaouidat a appris sa libération, il s’est attaqué à son entraîneur. La situation aurait pu se dégénérer si ce n’est l’intervention des autres joueurs et des dirigeants. Il a terni son image alors que nous n’avons dit que du bien de lui, le président et les dirigeants du RCK peuvent en témoigner.
5- Boulaouidat se dit aimer par les supporters. Apparemment, il n’a pas entendu ou compris le message des fans de l’O.A.
6- le joueur a attendu la publication d’un message de remerciement sur la page officielle du club pour déverser son venin sur certaines pages sur ordre ou conseil de son manager. La réussite dérange et ce manager fait partie des gens qui ne portent pas l’O.A dans son cœur. Une complicité lie le joueur à son manager qui se tient informé de tout ce qui se passe dans le club.
Nous allons nous contenter de ces quelques explications mais nous avertissons ceux qui veulent nuire au club qu’il y a des lignes rouges qu’il ne faut pas dépasser, sinon….
Les chiens aboient mais là caravane passe
N.B un dirigeant du club voisin s’est permis de partager la vidéo de ce joueur. Par éthique sportive, il n’aurait pas dû le faire. Cela ne travaille pas les relations entre les clubs de la même ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.